Mondial Delta 2017 Brasilia / 3ème Manche

Après la manche d'hier et les 102 pilotes au goal, chacun était d'accord pour augmenter la difficulté et la longueur de la manche. Ce sera donc 131 kilomètres avec un parcours sensiblement équivalent à celui d'hier.

Malgré des prévisions météo plus pessimistes, les pilotes trouverons des conditions très favorables à une course de vitesse. Gros vario, peu de vent et surtout bien orienté pour la dernière branche et la rentrée au Goal à l'esplanada de Brasilia.

Françoise et Mathieu (le soignant de l'équipe) avant le décollage

Et quelle course !La plaine favorise les grappes et après 50 kilomètres ils étaient encore une soixantaine de pilotes à évoluer ensemble pour tirer le peloton.

chez les français, Mario et Christian font le vol ensemble en travaillant efficacement en radio.

- Mario : Dès que ça faiblit on pars

- Christian : +2,5 décallé 200m sur ta droite. Ca accélère, +4

- Mario : Ok, je recentre sur toi.

- Mario : plus à gauche, la ligne est meilleure. T'es à ma verticale, bien placé.

- Christian : 14,5 de finesse, je pars...

Bref, un beau travail d'équipe qui leur permet d'optimiser merveilleusement la fin du vol et rentrer au goal 3ème (Mario) et 5ème (Christian) ! Laurent rentre dans le gros du paquet, avec moins de 10 min sur les premiers (35ème). Pour Françoise la fin du vol sera difficile car les conditions faiblissent très rapidement à partir de 5H précise. Elle posera de l'autre côté du lac, à moins de 10kil de l'arrivée.

Les corps et les esprits sont éprouvés. Un bon repos est nécessaire car la compétition se joue sur 9 manches !

A demain, Manu

Imaginez vous à 3000m dans une masse d'air calme, sur votre droite le soleil qui penche dangereusement vous venez de lacher un +3 et vous avez profité de la restite de la foret pour rester un peu plus longtemps dans ce confort céleste. Imaginez que vous êtes avec 5 autres pilotes, que votre overdrive carresse presque l'aile de votre voisin tant il est proche. De l'huile! Un dernier 0 positif pour se faire dériver vers le but une arrivée finesse max alors que les façades des batiments rougissent. Et une accolade chaleureuse avec vos compétiteurs dans l'euphorie de ses moments partagés et qui vous resteront gravés.

La manche, je ne vous la décris pas, c'est la même qu'hier agrandie un peu sous prétexte que les journées précédentes étaient trop faciles. Toutefois les plafonds ont baissé, les thermiques s'affaiblissent et les bras fatiguent. Les retardataires sont vite pénalisés car la manche s'éternisant, tous les pilotes posent en même temps, que ce soit au but ou non. Mario et Christian font à nouveau une manche parfaite en se placant dans le top 5, j'assure les points derrière malgré un petit bémol à la 3° balise. Encore une fois la moindre erreur coute très cher. C'est la troisième balise qui fera la différence dans ce vol pour rentrer ou non au but et le choix de partir au bon moment sur le dernier glide qui fera la différence de temps.

Au fait est-ce qu'on vous à présenté le DOC? Mathieu nous assiste depuis le début de la compète, lui même pilote chevronné de parapente il partage notre passion et veille sur nous malgré nos tords et nos travers. Un grand gaillard au physique de rugbyman, humble et bienveillant qui a de l'humour et des ressources. Calme et intentionné il ne se contente pas d'être le Doc il est un vrai membre de l'équipe. Il nous aide à  monter les ailes, il nous masse, il passe derrière nous pour s'assurer qu'on a rien oublié. Il supporte nos caprices et nos égos, il prépare à manger et amène de l'eau, il assiste au déco et fait la récup. Bref un mot de lui et je quitte ma mère! En tout cas un grand merci de toute l'équipe qui apprécie son dévouement!

Laurent T

Rubrique(s) du menu:
Actualité:

Vidéos dvd CND

La Transversale