Découverte

Voler en biplace

Biplaceurs : 

Ailes Libres de la Sainte Baume        13000 Marseille

http://www.provencedelta.com/                            

 

ASUL Vol Libre                                      69003 Lyon
http://club.sportsregions.fr/asulvl            06 87 29 28 69                   

 

Atlantique Delta                                   33520 Bruges 
http://atlantiquedelta.fr                         06 16 64 54 30                    

  

Delta Club d'Annecy                             74600 Seynod  
http://www.dca.ffvl.fr/run/index.php       06 70 52 10 00                  

 

Delta Club du Haut Jura                       39200 Saint Claude
http://www.deltaclubhautjura.org/          06 42 67 23 77                  

 

Delta Club 82                                         82130 Lamothe Capdeville
http://www.delta-club-82.com/                06 08 73 60 29                  

 

Ecole de Vol Libre du Ménez-Hom      29550 Plomodiern
http://www.loic-ollivier.com/                    06 80 32 47 34  


La Deltisterie                                        05300 Laragne-Monteglin
http://www.ladeltisterie.com                   06 75 67 06 03

 

Le Deltateam                                              38660 Saint hilaire
http://www.ledeltateam.com/bapteme_biplace/    04 76 92 26 02                  

 

Joël Houdouin                                       12100 Millau                      
http://www.delta-parapente-millau.com  06 08 57 10 04

                                                                                          

Prévol Delta                                         38660 Saint-Hilaire
http://www.prevoldelta.com/                      07 78 69 35 15                                                                                   

 

PSUC Vol Libre                                    91400 Orsay 
http://psucvollibre.free.fr/             01 69 15 76 77                                                                                   

 

Thermique Bleu - Voyageurs du Ciel   77220 Tournan en Brie                                 
http://www.thermiquebleu.fr/                    06 09 36 10 33                   

 

 

 

 

Rubrique(s) du menu:

Apprendre

  Ouvrir la porte

Nous sommes nés sans ailes, mais avec des rêves que nous avons la chance aujourd'hui de pouvoir réaliser. Pour prendre l'air, il y a l'embarras du choix, mais pour voler couché comme les oiseaux (ceux qui battent peu des ailes), c'est ici. Comme eux et souvent avec eux, magique ...

Bonne nouvelle : le vertige n'existe qu'au contact du sol, donc dès le décollage tu profites sereinement du vol !


 

  La journée découverte

 


Pour le premier essai, il y a deux voies : la journée découverte ou le biplace. Régulièrement, des clubs et écoles organisent des journées découverte. Pour les contacter et savoir si, où et quand ils en proposent, rendez-vous sur la liste suivante. Avec un peu de chance tu quittes les pieds du sol sur quelques mètres.


  Les journées découverte

Le calendrier des journées découverte 2016

   

 

 

 

  Le biplace


Les clubs et professionnels proposent aussi des vols en biplace. En club avec des bénévoles, donc si la météo et leur disponibilité le permettent. Les professionnels en vivent, mais eux sont à ta disposition (sauf météo) et s'adaptent à toi : juste savoir comment ça fait, ou monter dans les ascendances et se promener un peu.
 

  Les biplaceurs delta 

 

Tu es convaincu(e) ? Ou tu sais déjà que c'est pour toi et tu veux apprendre directement ?

 

 

  Comment ça se passe ?


Bien ! ... Le pilotage du delta est intuitif, mais voler n'est pas naturel pour l'homme, ça s'apprend ... et c'est encore plus simple que de conduire une voiture !

  Les sauts de puce

Des sauts de puce sous les yeux vigilants des moniteurs en contact radio



J1 : Tu apprends à sentir l'aile planer et à la piloter en treuillé au ras du sol, vol captif, simulateur, biplace, ULM ou sous une tyrolienne, puis par de petites courses sur une pente herbeuse. Le moniteur te guide par une radio dans ton casque.

J2 ou 3 : Rapidement, tu montes un peu et tu quittes le sol assez longtemps pour t'habituer aux sensations de vol et aux gestes du pilotage. Une ou deux matinées et tu es prêt(e) pour l'étape suivante.
 

Décollage d'un élève sous les yeux de son moniteur

 

 

  Les grands vols


J4 ou 5 : Du sommet, la marche est plus haute ... Le moniteur peut, en biplace pédagogique, te montrer "de l'intérieur" ce qui se passe. Puis en air calme (soir ou matin), tu prépares le matériel connu, le moniteur vérifie tout et donne le feu vert.

Tu reproduis la séquence apprise ... et ça vole plusieurs minutes !! Un moniteur guide après le décollage, un second en bas pour que tu te présentes correctement devant le terrain, jusqu'au poser en douceur : "Finalement, c'était facile !"

 

 

 



  Les écoles


  Avantages et limites des types d'écoles :

  L'école de club  

A l'atterrissage, un moniteur guide l'élève en radioAvantages : bon marché (participation au fonctionnement de l'école), tu apprends avec tes futurs compagnons et sur les sites où tu voleras ensuite.

Limites : être disponible les week-ends de bonne météo et assidu. Les moniteurs bénévoles souhaitent communiquer leur passion, mais ne sont pas forcément disponibles en même temps que toi.  

  L'école professionnelle

Avantages : tu gères au mieux ton temps, tu consacres une période bloquée et prévue, tu concentres l'apprentissage pour une progression efficace. Les moniteurs sont à ta disposition. 

Limites : c'est plus cher et il faudra probablement te déplacer (peu d'écoles pro), puis après le stage, trouver un club pour découvrir les sites de ta région. 

  L'école itinérante (moniteurs se déplaçant, matériel local)

Avantages : taillé sur mesure, un bon compromis entre l'école pro et l'école de club.

Limites : pas forcément faisable, il faut rassembler un minimum de candidat(e)s ... Recrute autour de toi !! 

  Où sont les écoles ?

 Liste officielle des écoles de delta françaises labellisées   

Ecoles de delta    

                                         

  Accès à l'autonomie

En moyenne en une trentaine de grands vols encadrés par un moniteur ou un accompagnateur de club, tu deviens autonome, tu peux voler en sécurité sur n'importe quel site dans des conditions que tu sais évaluer, et poser sur des terrains que tu sais reconnaître à l'avance. Ce niveau est validé par le brevet de pilote, tu peux maintenant voler avec tes copains et continuer à progresser. 

  

  La randonnée aérienne


On apprend toujours !

C'est particulièrement vrai en vol libre ! Même si le site ne bouge pas, les conditions aérologiques changent tout le temps. Un jour tu pars à l'aventure, il faut trouver un atterrissage improvisé. Un jour, en suivant les copains plus expérimentés ou dans un challenge amical, tu parcours un circuit prédéfini, tu affûtes tes sens pour détecter "où ça monte", les passages à préparer etc. Un jour tu changes pour une aile plus performante, tu augmentes ton potentiel de balade. Un jour tu essayes la compétition : les champions aussi ont appris ... Un jour, après 5 h de vol et encore à 30 km de l'arrivée, tu enroules le dernier thermique et tu comprends que tu vas rentrer au but prévu, mmmhh !!

Tu continues donc d'apprendre après le brevet. Chaque saison tu progresses et tu fais des vols que tu n'aurais pas cru possibles la saison précédente.

D'autres étapes, suivant les envies ...

Bon nombre de pilotes se contentent du brevet et améliorent leur niveau de vol toute leur vie. Mais d'autres brevets et qualifications sont à la disposition de ceux qui veulent acquérir des compétences spécifiques.

Plus d'informations ici

Rubrique(s) du menu:

D'où venons-nous ?

  Un vieux rêve ...


Si ce rêve est devenu accessible, nous pouvons en remercier de nombreux inventeurs. Le précurseur le plus reconnu est Otto Lilienthal (Allemagne), qui après des années d'étude du vol des oiseaux, effectue de 1891 à 1896 près de Potsdam environ 2000 vols avec des "planeurs à bretelles" de sa conception, construits avec son frère Gustav. Le principal problème est le contrôle du vol. Les machines s'agrandissent, les ailerons apparaissent, et dans les années 1920 naîtra en Allemagne le vol à voile.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Le delta


En 1963, les cerfs-volants utilisés par le club de ski nautique de Grafton pour ses démonstrations sont instables. John Dickenson (Australie) teste la forme triangulaire ci-dessous, repérée dans une revue, remarque qu'elle est nettement plus stable et améliore le contrôle de façon décisive en adoptant le trapèze et la sellette. Il est le premier à regrouper tous ces éléments dans la même machine et est donc considéré comme le père du deltaplane aisément pilotable. Rod Fuller (Australie) réussit le premier vol tracté par bateau. John Revelle (Australie) dessine le harnais à partir d'un harnais de parachute, puis plus tard le harnais couché. L'engin se révèle bientôt capable de planer seul sans la traction du bateau.
 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

     crédit © Mark Woodhams 1992


 

copyright © Rod Fuller 1965                                                    


Cette nouvelle forme de vol se fait connaître lors de tournées de promotion aux Etats-Unis et en Europe, en particulier grâce à Bill Moyes et Bill Bennett (Australie). Sa simplicité et son accès facile la font démarrer à grande échelle dès 1972.

 

La Fédération Française de Vol Libre est créée en 1974 et structure la pratique du deltaplane. Aujourd'hui, les initiés appellent plutôt delta cet appareil testé et plus résistant qu'un avion de ligne, et cette discipline enseignée par des moniteurs diplômés.  

 

Dans les années 70, la forme triangulaire s'affine progressivement tandis que le pilote passe en position couché sur le ventre, cette "glisse sur l'air" se rapprochant ainsi au plus près des oiseaux. Au début des années 80, la voile inférieure plate s'étend vers l'arrière pour former avec la voile supérieure bombée un vrai profil d'aile et accroître encore les performances.

 

 


L'arrière de la voile est seulement tenu par sa tension, le pilote se déplace par rapport au trapèze pour déformer différemment les deux ailes et contrôler ainsi son vol sans mécanisme.

 

Le harnais équipé d'un parachute de secours permet de dégager les jambes au décollage et à l'atterrissage. Il évolue des pattelettes (bandes sous les genoux) au barreau (ci-dessus, barreau sous les pieds relié à l'accrochage), au cocon (ci-contre, support jusqu'aux pieds), puis à l'intégral (fermeture à glissière devant les jambes) et enfin à la redingote (ci-dessous, glissière complète devant) conçue par Theo Klafsky (Allemagne).

 


Les tubes sont en alliage d'aluminium et les tissus viennent des voiles de bateau. La surface adaptée au poids du pilote est d'environ 14 m² (21 m² en biplace), l'envergure de 10 m et le poids autour de 32 kg.  Les vitesses varient de 30 à 120 km/h, la moyenne des meilleurs pilotes sur un parcours étant de l'ordre de 50 km/h. Le pilote détecte les ascendances grâce à un baromètre indiquant la montée par des "bip, bip". Dès que ça monte, il fait des cercles pour profiter de l'aubaine comme les rapaces, et souvent avec eux. De la hauteur gagnée, il plane jusqu'à l'ascendance suivante pour refaire le plein et continuer sa balade à l'énergie solaire directe.
 

A la fin des années 1990, les tubes et câbles supérieurs disparaissent, remplacés par des tubes internes en fibre de carbone, c'est la forme actuelle en haut de gamme. En décollant d'1 km de haut, un deltaplane des débuts planait 3 km (pente 33 %), tandis que les derniers deltas de compétition atteignent 15 km (pente 6,7 %). Le record est de 764 km en 11 h (Texas 2012, Dustin Martin, USA), mais les vols de plus de 200 km sont courants l'été, en montagne comme en plaine (où l'envol se fait au treuil ou remorqué par ULM).

 

Le rigide

 

 

 


Dans le foisonnement d'idées des années 1970 apparaît aussi un cousin, le rigide.  Comme en technologie avion, la voile entièrement tenue ne se déforme pas, le rigide est donc dirigé par des gouvernes actionnées par le trapèze, avec les mêmes gestes qu'en delta mais sans effort. 

 

 


 


La surface est aussi de 14 m², le poids d'environ 45 kg. Les matériaux tubes et toile des débuts font place aujourd'hui aux composites. Ceci permet d'atteindre plus de 13 m d'envergure et, toujours en partant d'1 km de haut, de planer 18 km (pente 5,6 %), avec des moyennes plutôt vers 60 km/h.
 

 

 

Certains rigides sont pilotés avec un mini-manche à balai, dans ce cas le pilote peut être collé aux ailes dans un carénage, en général assis/couché sur le dos. Ce type de mini-planeur atteint 25 km dans les mêmes conditions (pente 4 %).

 

 

  

Rubrique(s) du menu:

Le rigide

Le rigide, particulièrement la classe 5 (rigide à trapèze) peut consituer le renouveau du delta en apportant performances et facilité de pilotage. Une dynamique naissante qui ne demande qu’à vivre et croître.

Le CND lui consacre un domaine d'expertise à part entière pour se donner les moyens de soutenir la croissance de cette activité, accompagner son développement et prendre en compte ses spécificités.

Contact "rigides classe 5" : Pacal Lanser, pascal_lanser "at" be.ibm.com

les vidéos du DVD "Delta, le vol à l'état pur"

 

 

Selectionnez un menu texte pour voir les vidéos

pour agrandir la photo cliquez sur l'image      

 

Liens qui nous sont chers

    Voler : notre plaisir, leur survie.
   Nous les admirons, respectons-les.

             Ligue pour la Protection des Oiseaux et
             Mission Rapaces, partenaires du clip

             Allongé sur le Ciel de Thierry Bento

 

 
 

  Fédérations :  http://www.fai.org/hang_gliding/                            CIVL* (la FFVL est membre de la FAI**)
                         
* commission internationale du vol libre                                                 ** fédération aéronautique internationale 

                         http://www.fbvl.be/        Belgique

                    http://www.aqvl.qc.ca/     Québec

                         http://www.shv-fsvl.ch/fr/       Suisse

                         http://parapente.ffvl.fr/       Parapente

                         http://ffvv.org/        Planeur    

 

  Sites, forums : http://www.delta-club-82.com/deltaplane.php        France

                          http://www.deltaplane.org/         France

                          http://www.wikidelta.com/          Suisse

                          http://ozreport.com/            USA

             

                  

                   

                    

Téléchargement: