Le vol de ALAIN CHAUVET du 31/07/2020

  • date : 31/07/2020
  • type de vol : triangle FAI
  • département : 05
  • décollage : Chabre Espranons
  • atterrissage : Camping Laragne
  • distance totale : 193.50 km
    • b1-b2 : 68.23 km
    • b2-b3 : 68.30 km
    • b3-b1 : 56.88 km
  • points : 270.90 pts
  • durée (du parcours) : 6h40mn
  • vitesse (sur le parcours) : 29.1km/h
  • Valide et pris en compte dans les classements  
  • Aile : N Aeros - Combat GT (Delta Class 1)

    Club : A.v.o.l.i.a. -
  • balises

    • bd : Chabre Espranons
    • b1 : Est de Buis-les-baronnies
    • b2 : Est du mont Aiguille
    • b3 : Le Caire
    • ba : Laragne Chabre
Espaces aeriens : R 71 inactive, les militaires jouaient à la belotte
Pour tous problemes avec un vol ou un classement, contacter l'equipe C.F.D.
trace GPS2020-07-31-igcfile-27210-206658.igc
debut de traceven, 31/07/2020 - 10:20 UTC
decollageven, 31/07/2020 - 10:20 UTC
atterrissageven, 31/07/2020 - 17:21 UTC
Plafond max4049 m
Nombre de points de la trace24398
intervalle moyen d'enregistrement?? (reanalyser la trace)
Trous dans la tracenon
cryptage FAIOK. signature = xse

Télécharger la trace :


Astuces d'utilisation de la carte : ( flyXC.app, une réalisation VictorB)

Recit pour mon vol de 193.50kms du 31/07/2020

Météo du vol: 

Bonne instabilité, plafond au delà de 4000 m en haute montagne, peu de Cums en début de journée, averses éventuelles, vent de S.O puis Ouest puis N.O le soir

récit du vol: 

Pas de Cum pendant les deux premières heures, point bas au Nord de Valdrôme, j'aurais dû assurer sur la montagne précédente . J'avais très  envie de monter sur Grenoble mais les cums n'étaient pas très beaux, donc j'ai choisi le Taillefer mais en allant vers Durbonas un très beau cumulus s'est formé sur le grand Veymont donc j'ai changé  de plan, c'est ce qui explique le changement de trajectoire en arrivant vers Durbonas. Je n'ai pas réussi à faire le plaf sur le Jocou au dessus du col de Lus. En allant vers le grand Veymont les cums sont devenus malingres, je n'ai pas réussi à monter donc il a fallu dégager afin de ne pas me poser sur le plateau du Vercors. Point bas de nouveau au dessus de Chichilianne avec le mont Aiguille qui me regardait me débattre dans des pompes lymphatiques , un petit Cum m a montré le chemin de la pompe salvatrice à l'Est du patriarche. Là plus question d'aller à Grenoble, les nuages sont minables et il arrive plusieurs bandeaux d'altos Cu et de Cirros Cu. En plaine un beau Cum m'invite puis un deuxième. Sur le Dévoluy un congestus s'est formé et il pleut très fort, je fais un peu plus de 4000 devant le gros pouf puis au dessus du grand Ferrant. Plus question d'aller sur le Piolit puis Dormillouse, la route est barrée par le monstre qui déverse les milliers de tonnes d'eau et se déplace vers Gap en faisant une ombre immense en direction du Piolit. Je vais essayer d' aller vers l'Estrop en passant par la Motte du Caire puis Chabanon mais il n'y a plus de Cums alors qu'il n'est pas tard et je ne réussirai pas à monter au delà de 2000, même sur la Malaup qui est souvent généreuse en fin d'aprème. Sur la Parustre, 2000 m, pas plus, il va falloir rentrer par la crête de Selles voire Aujour. Devant celle-ci a lieu un miracle, je fais presque 2900 ce qui me permettra de rejoindre le tremplin des espranons. Pas des masses de kilomètres mais un vol intéressant à plus d'un titre. En choisissant un parcours plus classique il était , je pense, possible de réalisé un vol plus long, en souple

Pour tous problemes avec un vol ou un classement, contacter l'equipe C.F.D.